Le samedi 26 Juin 2021, comme annoncé, s’est tenue dans la salle de réception de la librairie carrefour Silhoë situé à Cocody St Jean, la 1ière Édition de PÂTILIVRE.

PÂTILIVRE pour rappel est un événement organisé par Les Éditions de l’Empyrée en partenariat avec Beyond Limits Studios. Associant les thèmes Pâtisserie et Livre, il a pour objectif de rassembler le grand nombre de personnes ( amateurs, professionnels et amoureux du domaine littéraire et de la pâtisserie) en vue de promouvoir le livre et inciter la population notamment les jeunes à aimer la lecture.

Pourquoi ce concept ? En effet, il a été constaté en Côte d’ivoire que la plupart des gens préfèrent acheter à manger plutôt qu’acheter un livre, même quand ils sont d’une famille aisée. La conclusion est que l’ivoirien aujourd’hui aime manger mais il n’aime pas lire. En créant PÂTILIVRE, c’est un piège qui est tendu pour instruire cette population sur l’importance de la lecture. En effet, en se laissant séduire et en se régalant autant de notre pâtisserie Ivoirienne, ils seront contraints à découvrir l’univers du livre et de la littérature en général. Ils finiront alors par devenir des amoureux du 5ième Art.

Au programme de la première Édition, après une ouverture de la cérémonie par une prestation d’artiste DJ, Aïcha YELE, miss Littérature régionale, a dirigé une conférence autour du thème :” La lecture à l’air du digital. “. C’était ensuite le tour de Placide Konan, artiste slameur, d’occuper la scène. Juste après sa prestation, Danielle SEKA et Christina N’da ont rejoint le micro pour le café littéraire portant sur le livre “Ce Que J’ai Fait de ma Vie” édité par Les Éditions de l’Empyrée. Le thème extrait du résumé de cette oeuvre était le suivant :” Le confort sans effort est-il un modèle de réussite sociale ?”. Invités à participer à cette discussion en défendant coûte que coûte la thèse soutenue par son équipe, tous les invités se sont réjouis à argumenter leur avis. Le parfum du cacao pur ivoirien , du thé et su chocolat local remontait pour agrémenter cette séance. L’événement continua avec une autre prestation de slam. Cette fois, c’est Luc Roland Kouassi qui enflamma la scène. Pendant qu’il prestait, les candidats se préparaient à monter sur la scène. Au nombre de 22, ils se sont succédés au pupitre pour faire valoir leur talent en terme de lecture et de connaissance littéraire. Notés par les deux membres du jury exerçant à tant que journaliste pour l’une et animatrice télé pour l’autre, c’est KOUAME AURORE, Étudiante en Management des Organisations, qui a finalement remporté le Prix PÂTILIVRE de la plus Belle Lecture 1ière Édition. Elle obtint ainsi une bourse d’étude de 500 000 Francs CFA pour l’obtention d’un diplôme en trading,offert par E-Capital, une bourse d’études pour formation et obtention d’un certificat en anglais, de la part de KKM BRITISH ENGLISH, Un an de lecture en ligne offert par YOUSCRIBE et enfin, le lot de la maison d’édition organisatrice. Pour ce qui est du 2ième Prix PÂTILIVRE de la plus Belle Lecture, c’est Konan Crépin, Etudiant en lettre moderne, qui l’a remporté, ce qui lui vaut plusieurs prix de ces différents partenaires également. Il est suivi de N’DAH Chia Lorraine, étudiante en lettre moderne.

Une fois le programme achevé, c’était au tour des différents médias présents d’accomplir leur tâche. Il s’agit notamment du magazine Soir info et de la prestigieuse radio “radio espoir “. Dans une interview accordée aux différents journalistes, Danielle Seka, Responsable de L.E.E. (Les Éditions de l’Empyrée) n’a pas manqué de remercier le parrain de la cérémonie, M. Armand SOKORA , et lancer un appel aux différents ministères et institutions pour soutenir PÂTILIVRE aux prochaines éditions, car comme l’a déclaré le parrain dans son discours, PÂTILIVRE compte recevoir des candidats venus des villes de l’intérieur. Pour cela, une caravane PÂTILIVRE est en cours de préparation pour sillonner les différentes villes dès la rentrée prochaine.

C’est en beauté que cette première édition de PÂTILIVRE animée par le talentueux Ange Assemian a pris fin.

A très bientôt pour la deuxième Édition de PÂTILIVRE.

Camille ETE, Journaliste.